LABORATOIRE DE RECHERCHE DES TECHNOLOGIES AVANCÉES EN PRODUCTION MÉCANIQUE (LRTAPM)

PRÉSENTATION DU LABORATOIRE:  

L’industrie mécanique et plus particulièrement la fabrication mécanique constitue un maillon essentiel dans l’économie nationale. Le tissu industriel des entreprises publiques et privées de production mécanique à travers le territoire national ne cesse de s’élargir. Le développement de ce secteur aussi important pour l’économie du pays est étroitement lié avec la création de structures de recherche universitaire. Notre laboratoire de recherche s’inscrit dans cette optique de matérialisation de projets de développement nationaux et dont nous avons les capacités humaines et matérielles pour les réaliser totalement ou partiellement dans les meilleures conditions.

La proposition du laboratoire de recherche des «Technologies Avancées en Production Mécanique  » (LRTAPM) a été faite dans le cadre des dispositions de la loi 98-11 du 22/08/98 et du décret exécutif 99-244 du 31/10/99 ayant pour but la création de laboratoires de recherche en milieu universitaire. Les activités de recherche auxquelles se sont livrés les membres de l’ancienne équipe de recherche « Techniques et Modélisation des Processus de Coupe » (TMPC), ont touché des entreprises du tissu industriel de la région d’Annaba depuis 1990 par le biais de projets de recherche agrées par le MESRS, d’activités d’encadrement pédagogique et scientifique et la mise en situation professionnelle des étudiants en graduation et en post-graduation.

Il est à noter également que l’équipe de recherche «Techniques et Modélisation des Processus de Coupe » (TMPC) a existé sous une forme structurée depuis janvier 1990 et a contribuer à la réalisation de travaux de recherche en proposant et en réalisant  sept projets de recherche durant dix ans d’existence. A partir de 2001 et après l’agrément du laboratoire de recherche Mécanique des Matériaux et Maintenance industrielle (LR3MI) sous la direction du Prof. Kamel Chaoui, notre équipe de recherche est devenue une composante essentielle  de ce laboratoire, constitué de huit équipes et avec un effectif de 43 personnes. Notre contribution au sein de ce laboratoire depuis son agrément jusqu’à nos jours est très satisfaisante en terme de production scientifique, formation pédagogique et collaboration avec les secteurs industriels et universitaires. Par conséquent, les membres de cette équipe ont acquis d’une part une expérience très appréciable dans le domaine de la recherche et d’autre part leur nombre s’est consolidé avec de nouveaux chercheurs formés en majeure partie au sein de cette équipe. Ceci, nous a ouvert cette nouvelle perspective de création de ce laboratoire de recherche qui va alléger d’une part la gestion du laboratoire LR3MI, dont nous faisant partie actuellement et nous permettre d’autre part d’exceller dans nos champs de compétence.

Le nouveau laboratoire sera domicilié au département de génie mécanique de l’UBMA. Il est composé de cinq équipes et compte pour un premier départ 23 chercheurs, dont 14 permanents et 9 doctorants. A cet effectif s’ajoutent les post-graduants en Master et Magister, où les membres du laboratoire contribuent intensivement dans leur processus de formation pédagogique et scientifique.

Durant la période précédente, les membres de ce laboratoire ont tissé plusieurs relations de collaboration avec des universités nationales et étrangères ; Parmi les universités avec lesquelles nous maintenons des contacts permanents de recherche et d’expérimentation, on peut citer l’Université de Guelma (Labo LMS), le CU de Souk-Ahras, l’Université de Boumerdes, l’INSA de Lyon (LaMCoS) et l’université de Metz (Laboratoires LPMM et LaBPS). Récemment et dans le cadre des projets PNR, nous avons soumis un projet en partenariat ave l’Entreprise FERROVIAL-Annaba. Notre domaine de compétence intéresse plusieurs entreprises de fabrication mécanique, telles que FERROVIAL-Annaba, ARCELOR-MITTAL El Hadjar (Ateliers Maghrébins de mécanique, AMM), PMO, CIMOTRA et Pelles & Grues de Constantine, SNVI de Rouiba …etc.

Parmi les plans d’action du futur laboratoire, on vise principalement l’implication dans le secteur industriel, afin de contribuer et promouvoir le développement de ses entreprises en leur apportant notre savoir faire scientifique et technologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Required)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  crsict 2014: crsict.univ-annaba.dz